dimanche 21 mai 2017

Feeling Good | Mes coups de cœur du Dimanche #20

Vous prendrez bien un petit croissant ? Thé ? Café ? Jus d'orange ? :-)
Allez, installez-vous confortablement, je partage avec vous mes coups de cœur internet de la semaine !



- Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé ces mains géantes pour sensibiliser au changement climatique. L'artiste Lorenzo Quinn vient de terminer l'installation d'une sculpture monumentale pour la Biennale de Venise 2017. Appelée "Soutien", la pièce représente une paire de mains gigantesques qui s'élèvent de l'eau pour soutenir les murs de l'hôtel Ca 'Sagredo, une déclaration visuelle de l'impact du changement climatique et de l'élévation du niveau de la mer sur la ville historique.



- J'ai lu avec attention ces 3 conseils pour vivre en harmonie avec les autres, sur le blog Les Défis des filles zen. J'adore ce blog, j'adore la chaîne Youtube associée, j'adore Mylène, que je trouve douce, bienveillante, et pleine de sincérité ! Ses billets et ses vidéos font souvent partie de mes coups de cœur et elle me fait beaucoup de bien !

- J'ai aimé cet article : Je vis écolo et ça ne me coûte pas plus cher, parce que ce que dit ce monsieur, j'en suis intimement persuadée. Oui, certaines choses sont plus chères. Mais sur la globalité, quand on prend tout en considération, quand on considère les choses sur le plus long terme, ce mode de vie ne coûte pas plus cher, bien au contraire ! Ce genre de témoignage me rassure et m'incite à poursuivre mon chemin dans ce sens ! (la route est encore longue, je suis encore assez loin d'un mode de vie totalement conforme à mon idéal !)

- J'ai regardé cette vidéo de Sophie Riche, sur la rupture amoureuse, et je l'ai trouvée très juste et très jolie. J'aime beaucoup cette fille. J'ai eu l'occasion de discuter au téléphone avec elle, l'année où ma maman et moi avons participé aux interviews de fête des mères sur madmoiZelle. C'est une fille adorable, marrante, touchante, simple. J'aime sa façon d'exprimer les choses et sa sensibilité.




- J'ai lu aussi Redémarrez votre vie : 20 barrières mentales dont vous devriez vous débarrasser, et j'ai trouvé ces conseils super chouettes.


- Et pour finir, je vous laisse avec un énorme kif, ce flashmob sur les musiques de Grease, dans le hall d'une gare ! J'A-DORE ! :-)






Je vous souhaite un excellent dimanche à tous ! Prenez soin de vous !


dimanche 14 mai 2017

Feeling Good | Mes coups de cœur du Dimanche #19



Allez, c'est parti, on se remet en selle avec mes coups de cœur de ces derniers jours semaines ... !


- Channing Tatum a publié une lettre ouverte dans laquelle il envisage le futur de sa fille. Et il lui souhaite d'être libérée sexuellement, intellectuellement, émotionnellement. C'est beau !
"Je l'ai imaginée, adolescente ou vingtenaire, prête à explorer, à découvrir sa sexualité, rêvant de trouver l'Amour avec un grand A. J'ai essayé d'imaginer ce que je voudrais qu'elle lise pour mieux comprendre les relations avec les hommes, et la sexualité. Et j'ai réalisé un truc surprenant. Je ne veux pas qu'elle se tourne vers le monde extérieur pour trouver des réponses. Mon espoir le plus cher, c'est qu'elle ait le courage d'être toujours elle-même, peu importe ce qu'elle pense que les hommes attendent d'elle."

- Il y a eu aussi cette petite bande dessinée, "Fallait demander", par la dessinatrice Emma. Elle y dénonce la "charge mentale" qui pèse sur les femmes d'aujourd'hui, autrement dit : le fait de devoir "penser à tout". Je ne saurais l'expliquer mieux qu'elle, mais comme nous disions avec mon meilleur ami, ça ne se remarque pas seulement au sein des couples, mais aussi au travail, dans les groupes d'amis ... En tout cas, c'est fort intéressant, et tout le monde devrait en prendre conscience.

- J'ai beaucoup aimé ce texte lu sur Facebook, rédigé par Virginie Ben Moubamba, qui est révoltée par le bashing envers Brigitte Macron vis à vis de son âge, et donc de la différence entre elle et son mari. Moi aussi, ça me révolte. Et j'aime particulièrement la façon dont elle termine son texte : "Fuyez ceux qui vous aiment uniquement pour votre corps, cherchez ceux qui aiment votre corps quel que soit son âge ou son état car ils vous aiment vous, en tant que personne unique. Quant à vous messieurs, fuyez celles que vous n'aimez que pour leurs attraits physiques, ce n'est pas de l'amour. Vous aussi vous valez mieux, vous êtes plus que des mâles cherchant des femelles."

- Cette vidéo de Solange te parle, "Mes robes d'été". J'aime le minimalisme, les souvenirs qui s'en dégage.




- Et puis, je ne peux pas ne pas vous parler de cette vidéo, "La Boucherie éthique", réalisée par Les Parasites. C'est présenté comme un documentaire, et c'est très très bien fait. Je l'avais vue passer sur les réseaux sociaux, j'avais vaguement compris l'idée, et puis mon chéri l'a regardé en entier, et m'a vivement conseillé de le voir aussi. Grosse claque pour tous les deux, ça fait vraiment réfléchir ... Une vidéo à voir !

- Et je vous laisse pour cette semaine, avec cette petite vidéo envoyée par mon chéri :



Je vous souhaite à tous une très très belle semaine, pleine de petits bonheurs, de coups de cœur, et de joies !


mercredi 5 avril 2017

La vie en rose, ce livre qui a changé ma vie

Je pense qu'on est nombreux à pouvoir citer un livre qui a "changé notre vie".
Ce livre, pour moi, c'est "La vie en rose, mode d'emploi" de Dominique Glocheux. Il ne s'agit pas d'un roman, mais d'une succession d'idées très concrètes pour mettre du bonheur et de la joie dans notre vie. Zoom sur la quatrième de couverture : "Petit manuel de savoir-vivre pour apprivoiser le bonheur en savourant 512 propositions, maximes ou conseils". Voilà qui résume parfaitement ce petit objet ! :-)



Je l'ai acheté il y a de nombreuses années, je crois bien que j'étais au lycée ! L'auteur, Dominique Glocheux, est un monsieur dont je retiendrais le nom pour toujours, et qui a commencé à écrire sur le bonheur après un grave accident. Quatre semaines de coma, dix-neuf mois d’hospitalisation.

"On m’a annoncé que je resterai un légume. J'étais en mille morceaux, incapable de bouger."
Puis, après des années de rééducation, son père lui fait cadeau d’un ordinateur. "Je passais des heures, couché, à me cramponner aux idées positives qui me traversaient l'esprit. Les maximes sont nées comme ça. Je pouvais à peine écrire, alors je les concentrais en petites formules à psalmodier."


Morceaux choisis :

"Croyez au coup de foudre"

"Faîtes ce que vous aimez le plus. Faîtes-le souvent. Et trouvez vite des moyens de vous faire payer pour le faire"

"Trouvez 3 idées pour rendre votre vie plus simple. Plus facile. Moins complexe."

"Efforcez-vous durant 24 heures de ne critiquer rien ni personne"

"Dîtes plus souvent je t'aime et tu m'as manqué"

"Parmi vos amis, faîtes se rencontrer ceux qui ne se connaissent pas encore"
(celle-là, je l'adore, et je l'ai appliqué plus d'une fois !)

"Ne ratez pas une occasion de déjeuner sur l'herbe"

"Avancez votre montre de 8 minutes"
(déjà testé, et c'est vraiment chouette !)

...

Ce livre m'a beaucoup marquée. Il est une véritable déclaration d'amour aux petits bonheurs, une ode à la joie de vivre, et j'en offre un exemplaire aux gens que j'aime à la moindre occasion ! Je l'ai offert par exemple à une de mes tantes pour un Noël, à l'une de mes meilleures amies il y a quelques années, et à une autre amie proche l'an dernier pour ses 30 ans.

Vous pouvez le trouver par exemple sur Amazon (la dernière édition date de 2016)


Le site de Dominique Glocheux : http://monsieurbonheur.com/
Son interview sur Psychologies.com


Et vous ? Il y a-t-il un livre qui a "changé votre vie" ?



lundi 3 avril 2017

Notre "Fête du Printemps" | Le Buffet

Parce qu'on est peu de chose et qu'on ne sait jamais de quoi demain sera vraiment fait, une des priorités totalement assumées de ma vie, c'est de passer du temps et m'amuser avec les gens que j'aime. :-) J'aime beaucoup célébrer la vie à la moindre occasion, et même en inventer. C'est comme ça qu'est née, il y a déjà quelques années, la "fête du printemps" ! C'est une soirée qu'on fait, comme son nom l'indique, pour fêter le retour du printemps, autour d'un buffet, et d'un petit dress code printanier/fleuri/coloré ! Pour le reste, c'est une soirée absolument comme les autres : on discute, on rigole, on écoute de la musique, on mange, on boit, on se montre des vidéos marrantes, on joue à des jeux.

Organiser une fête représente souvent un petit budget, et comme j'en fais assez souvent (peut-être moins qu'avant, ceci dit !), j'essaie vraiment de réfléchir à ce qui me reviendrait le moins cher possible. En général, je demande à mes invités d'apporter à boire, et je m'occupe intégralement du buffet : la nourriture, et la déco. Et aujourd'hui je vais me concentrer sur la déco justement, en vous expliquant comment je m'en sors à moindre coût ! Je n'ai rien acheté du tout pour l'occasion, j'ai fais avec les moyens de bord et le fameux système D !

Photo faîte le lendemain, sans les victuailles, seulement la déco :



Avant toute chose, je me suis occupée du mur.
J'ai refais quelque chose que j'aime plutôt bien : de jolies images en forme de ronds, fixées avec de la patafix (blanche, parce que notre mur blanc n'aime pas trop trop la patafix jaune, vous vous en doutez !)



J'ai fixé aussi des papillons que je possédais déjà, et d'autres en papier.
Ensuite, l'arrière plan du buffet. J'ai utilisé plusieurs caisses en bois & cartons pour faire un décor "en hauteur" et poser des choses dessus. J'ai réuni tous les cadres de la maison, et j'ai changé les photos par de jolis images printanières ou des phrases inspirantes. "Enjoy the little things", par exemple :-)
Et puis, j'ai sorti tous mes éléments de déco qui pouvait aller avec le thème. Faux lierre, petits moulins à vent qu'on m'a offert, lanternes Ikea, fleurs artificielles, bocaux en verre, panier que j'avais récupéré d'une composition florale il y a quelques années ...



Au niveau du miam miam, j'avais prévu des quiches aux légumes, des rouleaux de printemps, des rillettes de thon avec du pain aux céréales, des crudités à tremper dans une petite sauce au yaourt, des olives vertes, de la salade de pâtes ... Il y avait aussi du fromage et du saucisson.

Et en dessert, de la salade de fruits et des mousses au chocolat présentées dans des verrines transparentes, comme une plante en pot (la petite "pousse", c'était un brin de menthe !)



Voilà voilà !

Est-ce que ça vous plait ? :-)
Vous aussi, vous fêtez le printemps avec vos amis
ou votre famille ?



dimanche 2 avril 2017

Feeling Good | Mes coups de cœur du Dimanche #13

Le dimanche, chez moi, c'est souvent GLANDAGE ASSUMÉ  ! Cocooning, replay d'émissions, Youtube, et Pinterest ! J'ai décidé d'en faire un article spécial, un article "du dimanche", avec des images que je trouve jolies ou rigolotes, des vidéos inspirantes, des articles qui m'ont fait du bien, ou m'ont touchée d'une façon ou d'une autre ! :-)



- Je commence avec Love Army fo Somalia, l'initiative folle du jeune Jérome Jarre. Il a réussi à récolter 1,8 millions d'euros pour aider la Somalie, en seulement trois jours, grâce à un relai massif sur les réseaux sociaux. De nombreuses célébrités ont également partagé l'information. Il a également réussi à faire réagir une compagnie qui a bien voulu mettre un avion à disposition pour effectuer le transport des vivres. Franchement, on pourra bien dire ce qu'on veut sur les réseaux sociaux, moi je trouve que des trucs comme ça suffisent à redonner foi en l'Humain. Non ? :-) Bravo à lui, en tout cas !

- J'ai beaucoup aimé également cette idée de transformer des chambres de soins en petites maisonnettes. C'est vraiment joli, et ça fait beaucoup de bien aux malades !



- J'ai passé un bon moment devant le replay de l'émission "Candidats, au tableau" sur C8. Le concept de faire poser des questions aux candidats par des enfants, ça m'a beaucoup plu. J'ai trouvé ça vachement plus intéressant qu'un débat classique. Je dois bien avouer que c'est beaucoup moins ennuyant que les débats classiques ..! :-D



- J'ai été émue par ce billet de Mini Reyve : Une page se tourne.
"Cher appartement dans lequel nous avons tout refait et tout construit je te laisse à une autre famille. 6 ans, 2 naissances, des soirées canapés à manger du japonais, une maison cabane, des rires, des larmes et des bruits de pas d’enfants sur le parquet. Ce soir, une page se tourne non sans émotion. Tu me manques déjà tu sais. On te quitte les murs vides mais le cœur rempli de souvenirs."

- Cet article m'a beaucoup parlé : "Text Me, Message Me, Email Me, But Please, Please, Please Don’t Call Me On The Phone" (écrivez-moi, envoyez-moi un texto, un e-mail, mais s'il vous plait, s'il vous plait, ne me téléphonez pas) : moi qui ai longtemps détesté le téléphone, je me suis beaucoup reconnue là-dedans !

- Ensuite, j'ai adoré cet article de Make my Utopia, qui nous donne des pistes pour "détoxifier son esprit".


- Et je vous laisse simplement avec cette phrase, qui m'a bien amusée !




Je vous souhaite à tous une très très belle soirée/journée !
Prenez soin de vous !


vendredi 31 mars 2017

Une semaine à l'école primaire

Coucou ! J'ai envie de commencer aujourd'hui une nouvelle "rubrique", qui regrouperait quelques unes des anecdotes & bons mots d'enfants à l'école où je travaille (je suis animatrice périscolaire). C'est si mignon, rigolo, ou touchant parfois, que je me suis dis que j'allais le partager avec vous ! :-)
Les prénoms seront bien entendu modifiés.




LUNDI - Nous sommes dans le restaurant scolaire en train de manger. Les discussions à ma table vont bon train, quand soudain il y a un "blanc", et une voix s'élève à la table voisine : "hé ben les parents de Amandine, ils vont se séparer !". Amandine, en l’occurrence, était assise à côté de moi, et se liquéfie : "j'avais demandé qu'elle ne le répète pas ...". Je me lève pour aller expliquer aux filles de la table voisine qu'on ne répète pas ainsi les histoires personnelles des copines, surtout quand elles demandent de garder le secret. Je parle de la confiance, qu'il est très dur de gagner et très triste de perdre. Plus tard, je trouve la petite "colporteuse" en larmes, sous le préau. Elle me dit "j'ai peur que Amandine ne me fasse plus jamais confiance ...". Je lui suggère d'aller demander pardon à Amandine, ce qu'elle fait, En voyant sa copine en larmes, Amandine lui ouvre grand les bras et lui fait un câlin en lui assurant : "c'est pas grave, tu es toujours mon amie".
Ok, j'ai une poussière dans l’œil.

MARDI - Un enfant est venu voir ma collègue, horrifié, en disant : "les monsieurs ils ont dit des très groooos mots !!". C'était les ouvriers du ravalement de façade de l'immeuble en face de l'école, qui ont dit "putain merde" ... Ah bah bravoooo ! :-p

JEUDI - Eugène : "Hé ben moi, mon papy, il est mort parce qu'il avait un cancer".
Kévin : "Un concert de qui ?"

VENDREDI - Hugo : "Pour aller à La Réunion, il faut prendre l'avion".
Jordan : "Moi j'ai peur de l'avion."
Hugo : "Ah bah sinon, tu peux prendre le train sous la mer !"
Moi : "Le train sous la mer, c'est pour aller en Angleterre, pas à la Réunion" ! :-D


Voilà ! Je vous ferais régulièrement des petits billets de ce style !
Je vous souhaite un très bon week-end !

mercredi 15 mars 2017

La messagère de l'ascenseur, 3ème édition !

Au mois de janvier, j'avais partagé un premier billet vous expliquant mon petit projet : "La messagère de l'ascenseur". Vous pouvez le retrouver en cliquant ici ! :-)

Mon but : faire sourire, injecter un peu de fantaisie et de positif dans le quotidien !

J'avais commencé avec un message pour souhaiter de joyeuses fêtes, scotché sur le miroir de mon ascenseur. Puis, un message de bonne année.



Cette semaine, dimanche soir plus précisément, je suis allée poser ce message-là :



J'avais envie depuis longtemps de faire ce genre de chose avec des petits papiers à déchirer.
Je l'ai mis dimanche soir très tard, pour que les gens le découvrent lundi matin en allant au travail ou en emmenant les enfants à l'école. En rentrant chez moi, j'ai été très heureuse de constater que mes voisins avaient été très réceptifs, encore une fois !



Je suis très reconnaissante de vivre dans un immeuble où les gens sont réceptifs à ce genre de choses. Ce n'est pas le cas partout, j'en ai bien conscience ! C'est vraiment un truc que je déplore, d'ailleurs. Qui sont ces gens qui sabotent ce genre d'initiatives ? De quoi souffrent-ils ? Comment peut-on devenir si blasé, si aigri ? C'est une question que je me pose réellement.

J'ai partagé tout ça sur mon profil facebook personnel, et j'ai été heureuse de donner envie à certains amis d'en faire autant dans leur propre immeuble ou à leur travail ! :-) Ça ne coûte rien, ça prend quelques minutes seulement, et personnellement ça m'a procuré beaucoup de bonheur !

Et vous, ça vous donne envie ? Ceux qui avaient commenté mon billet la dernière fois, vous avez eu l'occasion de vous lancer ? Racontez-moi !