vendredi 12 janvier 2018

Etats d'âme & réflexions en vrac suite à mon accouchement

Il dort enfin. Après une journée entière éveillé, à demander sans cesse le sein, il dort enfin et je peux faire autre chose que le tenir dans mes bras. Je peux être autre chose que sa maman. J'ai enfin pu faire la vaisselle, me laver les cheveux, répondre à quelques messages sur facebook et sur mon téléphone. J'ai dormi un peu aussi, tout contre lui sur le canapé. Puis je suis venue écrire ici.

J'appréhende le week-end que nous allons passer chez des amis. Etant donné qu'il est tout le temps pendu à mon sein et que j'ai à peine le temps de me faire à manger, vais-je pouvoir rester à table avec mes amis, profiter du moment ? Comment est-ce qu'on va gérer ça ? C'est notre première invitation en dehors de la maison depuis l'accouchement.

Mon chéri me manque. Énormément.
J'ai le besoin de me blottir contre lui, de le toucher, d'être serrée fort, de le serrer fort. Ça fait tellement de bien, et je voudrais tellement le retrouver, nous retrouver. Je rêve déjà d'un week-end, ou même juste une soirée, juste quelques heures tous les deux. Nous gardons notre connexion, notre complicité, mais j'ai un réel besoin de moments juste à deux. Le congé paternité est passé à toute allure, et surtout, comme j'ai été très malade, nous n'avons pas pu en profiter autant que je l'aurais souhaité !

Je repense souvent à l'accouchement. A ce moment absolument magique et intense où on l'a posé sur moi. Au long peau à peau ensuite. Et le regarder ensuite tendrement blotti contre son papa ... Des instants hors du temps, hors de tout. La douleur et les désagréments, déjà loin derrière, déjà presque oubliés.

Je l'aime tellement ! Je le trouve beau, mon bébé, mon petit chat, mon Néo. Je suis si fière, de le présenter aux gens qu'on aime ! J'adore le sortir, le promener dans sa poussette. Hier je l'ai emmené à l'école où je travaille, j'avais promis aux enfants que je viendrais avec lui. Il a été l'attraction, et ça ne l'a absolument pas perturbé ! Il regardait tout le monde avec ses grands yeux ... Il les connaissait tous déjà un peu, dans mon ventre ... ;-)

Il me manque quand il dort. Et en même temps pas du tout. Je sais qu'il se réveillera bientôt. Ça fait du bien d'être un peu seule ! Pour écrire, rêver, vaquer à mes petites occupations, comme avant :-)

Lui et moi, on s'apprivoise doucement, on s'apprend au fil des jours.
J'apprends à être sa maman, et c'est une belle aventure.


1 commentaire:

  1. Ce bébé a l'air aussi serein que tu l'es à travers ton écrit :) je te souhaite de bons débuts dans ta vie de maman. Et je suis sûre que tu vas vite retrouver du temps pour toi, pour ton homme ... il y aura un temps pour chacun :)

    RépondreSupprimer